BACK ROADS recording session

Une fin de journée d’automne, dans un hameau des monts du Lyonnais. Une grande maison de pierres apparentes couleur latérite. Dédale de pièces, des escaliers étroits, en colimaçon.

Des enfants jouent. Des chats rôdent, gambadent dans la cour, montent la garde, ou cherchent à pénétrer dans ce havre de paix. Le propriétaire bricole  une armoire avec son fils.

Un studio d’enregistrement caché,  comme un écrin, à l’abri des regards, des bruits extérieurs. D’ailleurs il n’y en a pas. Back Roads enregistre deux titres du futur album. Sylvain aux manettes, Fabrice à côté de lui. Complicité évidente. Ambiance détendue, concentration maximum. Sylvaine,  dans une pièce à l’étage,

Back Roads recording session

Concentration

cale sa voix,  que l’on entend par le truchement d’enceintes.  Elle reprend et reprend un détail.  Inlassable effort. C’est la fin de journée. Déjà huit  heures de  travail intense.

La nuit tombe. Les lumières du  studio, comme une ruche silencieuse, s’éteignent…

 

Attente

Attente